• [Poème] : Le continent de MU

    Aujourd’hui je m’en vais conter

    L’histoire de la fin d’une ère

    Une histoire tellement désolée 

    Que même les dieux pleurèrent 

     

    Un jour, l’océan pacifique abrita 

    Une terre paradisiaque aux mille saveurs

    Même Mars refusa d'y mener ses combats

    De peur d'y créer des malheurs 

     

    Le peuple pacifique était fascinant: 

    doté d’une rare intelligence, il créa

    Si bien que le ciel du continent, 

    D’instruments éblouissants, se peupla 

     

    Mais au delà des océans, l’envie et la jalousie, 

    Les fadaises et les songes 

    Alimentèrent les esprits

    De toutes sortes de mensonges

     

    Ils se retournèrent contre eux

    Roi et reines, gouverneurs ou chefs militaires,

    Ainsi défiant la parole des dieux

    ils commencèrent la plus grande des guerres

     

    Le continent perdu était encerclé

    Ses habitants condamnés

    Leur terre allait bientôt être foulée 

    Par des envahisseurs acharnés

     

    Un soir de lune rouge et de ciel noir

    Le soir avant la fin des fins

    Le grand mestre trouva une échappatoire 

    Pour préserver l’honneur de leur jardin

     

    La mer accepta non s’en en être attristée, 

    Et le ciel créa la tempête de leur libération

    Les natifs se rejoignirent pour prier et chanter,

    Sans oublier que c’était la seule solution

     

    Au petit matin l’envahisseur cru rêver

    À la place du continent des milles saveurs

    Le vide d’un océan rebellé

    Et un gout amer de douleur

     

    Un continent disparu sous la mer 

    Il y a des siècles de cela

    Emportant une civilisation entière 

    Dans la douleur et l’anonymat 

     

    ChocoAngel

    « Des nouvelles

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :