•  

     

    Le mont Fuji  est une montagne du centre du Japon qui se trouve sur la côte sud de l'île de Honshu, au sud-ouest de l'agglomération de Tokyo. Avec 3 776 mètres d'altitude, il est le point culminant du Japon. Situé dans une région où se rejoignent les plaques tectoniques pacifique, eurasienne et philippine, la montagne est un  Stratovolcan toujours considéré comme actif, sa dernière éruption s'étant produite fin 1707, bien que le risque éruptif soit actuellement considéré comme faible. 

     

    Source: Wikipédia


    5 commentaires
  •  

     

    Avec les sanctuaires shinto , les temples bouddhiques sont les bâtiments les plus nombreux, les plus renommés et lesplus importants du Japon. Le mot japonais pour « temple bouddhique » est tera, et le même kanji possède également la prononciation ji, aussi les noms de temples se terminent-ils souvent en -ji ou -dera. Il existe encore une autre terminaison, -in , utilisée normalement pour les temples de moindre importance). Des temples connus tels que Enryaku-jiKiyomizu-dera et Kōtoku-in illustrent ces modèles de dénomination.

     

    Source, Wikipédia

     


    3 commentaires
  •  

     

    Les sakura  sont les cerisiers ornementaux du Japon ainsi que leurs fleures. La cerise ( vient d'une autre espèce de Prunus. 

    Il existe plus de 600 variétés de sakura se différenciant par le nombre de pétales, la couleur des fleurs et des jeunes feuilles, la période de floraison ou le port de l'arbre. La couleur des fleurs va du blanc au rouge foncé en passant par toutes les nuances du rose pâle. 

    La floraison de ces cerisiers a, au travers de l'histoire du pays, toujours inspiré les artistes japonais : l'empreinte culturelle de cet événement est omniprésente dans la littérature (notamment dans les mangas et les animes), la peinture japonaise, les danses traditionnelles, le théâtre et la religion. 

    De même, le sakura est très présent dans la musique. Il existe au moins une chanson populaire intitulée "Sakura sakura, initialement prévue pour être jouée par un shakuhachi  (flûte de bambou) ; on compte également de nombreux morceaux de  J-Pop portant ce titre. 

    Les sakura sont représentés de manières très diverses sur les kimonos, les articles de papeterie et la vaisselle. 

     

    Source: Wikipédia 

     


    5 commentaires
  •  

    Le kimono, de kiru et mono, littéralement « chose que l'on porte sur soi » est le vêtement traditionnel japonais.

    Avant l'introduction des vêtements occidentaux au Japon, le terme kimono désignait tous les types de vêtements ; de

    nos jours il se réfère à la robe traditionnelle japonaise, de forme T, portée essentiellement pour les grandes occasion.

    Le choix d'un kimono est très important ; le vêtement ayant tout une symbolique et la façon de le porter comportant

    des messages sociaux qui peuvent être très précis. Tout d'abord, une femme choisit le kimono suivant son statut

    marital, son âge et la formalité de l'événement.

    De nos jours, les principales différences entre les kimonos féminins et masculins sont les motifs et la couleur. Un

    kimono d'homme est sombre et, le plus souvent, d'une seule couleur : noir, bleu indigo, vert foncé, parfois marron. Les

    motifs, s'il y en a, sont subtils, et se trouvent plutôt sur les kimonos informels.

     

    Source: Wikipédia

     


    votre commentaire
  •  

     

    Un manga est une bande dessinée japonaise. Le mot « manga » est parfois utilisé pour désigner, par extension, une bande dessinée non japonaise respectant les codes des productions populaires japonaises ou pour nommer, maladroitement, d'autres produits visuels rappelant certaines de ces bandes dessinées (dessins animé, style graphique, etc.). Les mangas traduits en langue française se lisent généralement dans le sens d'origine (de droite à gauche). La plupart des mangas sont en noir et blanc.

    Le dessinateur de mangas est appelé mangaka. Il est soumis à des rythmes de parution très rapides, et ne bénéficie pas toujours d'une liberté totale sur son œuvre, selon la réception auprès du public. Si le manga connaît un fort succès, l'auteur devra prolonger son histoire, même s'il voulait la terminer. À l'inverse, certaines œuvres peu connues ne verront pas leurs suite et fin publiées.

     

     
    (Exemple de dessin d'inspiration manga.)

    Les mangas se lisent souvent dans le sens inverse des bandes dessinées occidentales : de droite à gauche, ce qui correspond au sens de lecture japonais. Cela amène une certaine confusion puisque la lecture des mots se fait alors dans le sens inverse de celui des cases (ce qui n'est pas le cas au Japon).

     

    Les mangas sont traditionnellement classifiés en fonction du public visé. Il existe six classes démographiques :

    • Kodomo : Manga pour un public jeune (moins de 10 ans), quel que soit son sexe.
    • Shōnen: Manga pour un public masculin jeune, de 8 à 18 ans.
    • Shōjo : Manga pour un public féminin jeune, de 8 à 18 ans.
    • Seinen : Manga pour un public masculin adulte, 16 ans et plus.
    • Josei : Manga pour un public féminin adulte, 16 ans et plus.
    • Seijin : Manga pour un public adulte, 18 ans et plus.

     

    Les mangas reprennent les genres et registres littéraires usuels, du roman d'amour à l'horreur en passant par la science-fiction, et n'hésitent pas à les mélanger. En plus de cela il existe quelques genres typiques des mangas et de ses dérivés, ou dont le nom japonais a pris le pas sur le nom français auprès des éditeurs et des fans :

     

    • Gekiga: Manga dramatique des années 1960-70.
    • Hentai: Manga pornographique. Le terme Ecchi est parfois utilisé pour les mangas érotiques.
    • Maho Shojo: Sous-genre de la fantasy, centré sur des jeunes filles pratiquant la magie.
    • Mecha: Sous-genre de la science-fiction, centré sur le combat de robots géants.
    • Yaoi: Manga centré sur les relations sentimentales et/ou sexuelles entre hommes.
    • Yuri: Manga centré sur les relations sentimentales et/ou sexuelles entre femmes.

     

    Source Wikipédia


    votre commentaire
  •  

     

    Un anime, également appelé parfois japanime ou japanimation, désigne une série ou un film d'animation en provenance du Japon. C'est le diminutif du mot animēshon, lui-même transcription de l'anglais « animation ».

    Alors que les toutes premières animations japonaises connues datent de 1917 et qu'un bon nombre de dessins-animés originaux sont produits durant les décennies suivantes, la caractéristique et le style anime se développent durant les années 1960 et se popularisent hors des frontières du Japon durant les années 1970 et 1980.

    L'anime, comme le manga, possède une large audience au Japon et est facilement reconnaissable dans le monde entier. Les distributeurs peuvent diffuser un anime par le biais de chaînes télévisées, par vidéo, par théâtre ou encore en streaming.

    _______

     

    Au Japon, le premier terme utilisé pour désigner les œuvres d'animation est senga eiga (film dessiné), considéré comme un genre particulier du cinéma, et non un art distinct. Avec la popularisation du manga, le terme manga eiga (« film de manga ») apparaît dans les années 1920 pour désigner une œuvre d'animation scénarisée, tandis que senga eiga devient un terme technique désignant l'aspect graphique.

    ________

    Types d'anime

    En général différents types d’anime sont distingués :

     
    Les séries
    Diffusées à la télévision. Si la durée standard d'un épisode est généralement de 24 minutes environ, le nombre d'épisodes total est variable selon les époques.
    Dans les années 1960, plusieurs séries d’anime comptent 52 épisodes, comme Speed Racer, et jusqu'à 193 épisodes pour Astro, le petit robot.
    Durant les années 1970, Gatchaman s'étalait sur 104 épisodes et Lupin III sur 23.
    À la fin des années 1980 au début des années 1990, plusieurs séries ont dépassé la centaine d'épisodes, comme Les Chevaliers du Zodiaque Sailor Moon ou Dragon Ball.
    À partir du milieu des années 1990, le format en 26 minutes se répand et devient le plus conventionnel. Par exemple Neon Genesis Evangelion (26 épisodes), Cardcaptor Sakura (70 épisodes, 3 saisons) ou Kenshin le vagabond (104 épisodes, 4 saisons). Les longues séries à succès ne disparaissent pas pour autant, avec PokémonBleachOne PieceNarutoFairy Tail ou Détective Conan (plusieurs centaines d'épisodes aussi).
     
    Les films d'animation 
    Destinés à sortir au cinéma, ils bénéficient des plus hauts budgets.
    Les Original Video Animations (OAV) 
    Ce sont des anime produits pour la vente en vidéo. Leur qualité technique est souvent meilleure que celle des séries, car les délais sont moins contraignants et le budget plus élevé (pour un public plus ciblé).
    Les Original net animations (ONA)
    Ces productions sont similaires aux OAV, mais destinées à être diffusées sur Internet.

    ________

    Perception au Japon

    Ils sont très populaires au Japon: en 2001, le Voyage de Chihiro a battu le record de recettes dans ce pays, devançant le film Titanic.

    Parmi les films qui rencontrent en général le succès, on peut citer ceux issus du studio Ghibli, fondé par Hayao Mizawaki et Isao Takahata, dont Le Voyage de ChihiroLe Château dans le cielPrincesse Mononoké…, qui peuvent être considérés comme les chefs-d’œuvre du genre.

    Très souvent, ils sont en rapport avec un manga : soit l’anime est basé sur un manga à succès, soit un manga est créé d’un anime populaire. Parfois les deux sont créés en même temps. D’autres séries, comme Medabots, ou plus récemment Tokyo Demon Campus, s’inspirent de jeux vidéo. Enfin beaucoup d’anime s’inspirent également de « visual novels » à succès ; on peut ainsi citer ClannadFate/stay NightEf: A Fairy Tale of the Two et Phantom of Inferno, qui se sont vus adaptés en anime à la suite de leur succès commercial.

     

    source Wikipédia


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique